Accéder au contenu principal
Éco d'ici éco d'ailleurs

Et la richesse ruissela

Audio 49:30
Le président Emmanuel Macron.
Le président Emmanuel Macron. REUTERS/Ludovic Marin/Pool

Depuis qu'il s'est lancé dans la course à la présidence, avec le succès qu'on sait et depuis son élection, Emmanuel Macron a fait des baisses d'impôts pour les plus aisés et pour les entreprises un axe important de sa politique économique. Certes, on ne peut pas réduire la politique du gouvernement à ce ciblage. N'empêche, cela rappelle férocement ce que dans le monde anglo-saxon on appelle «Trickle down Economics», et qu'on traduit en français d'une expression poétique «le ruissellement de la richesse».Pour faire court, plus les riches ont de moyens, plus ils dépensent et investissent au bénéfice de tous, tirant les revenus de toute la population vers le haut. Peut-on vraiment dire de la politique du président français qu'elle s'inspire de cette philosophie ? Que penser en général et à la lumière des expériences du passé, aux Etats-Unis par exemple, de cette politique ? Le ruissellement de la richesse a-t-il joué un rôle dans l'émergence de nouvelles nations ? Quand les inégalités explosent, est-ce parce que les richesses ne ruissellent pas assez ?Voilà les questions que je vais poser aux trois invités de Jean-Pierre Boris.

Publicité

Avec

- Philippe Askenazy, directeur de recherche au CNRS, enseigne à l'Ecole Normale Supérieure. Il a publié en 2016, chez Odile Jacob, un livre intitulé «Tous rentiers, pour une autre distribution des richesses». 

- Thierry Philipponnat, directeur de l'Institut Friedland, le centre de réflexion de la Chambre de Commerce et d'Industrie de Paris. Il a publié, cette année, un livre intitulé «Le capital de l'abondance à l'utilité», aux éditions Rue de l'Echiquier.

- Philippe Waechter, directeur de la Recherche économique chez Natixis Asset Management.

Les reportages Eco d’ici diffusés pendant l'émission :

Q/R PIERRE-YVES DUGUA / ECO ICI ECO AILLEURS

L'un des premiers à avoir eu recours sciemment à la politique du «ruissellement des richesses», c'est Ronald Reagan aux Etats-Unis. Pour Nous en parlons avec le correspondant de RFI à Washington, Pierre-Yves Dugua.

REPORTAGE MOSCOU / ETIENNE BOUCHE / ECO ICI ECO AILLEURS

Là où il y a des très riches, y a-t-il forcément des retombées pour les moins riches ? En Russie, les grosses fortunes se portent bien. Selon Forbes, le nombre de milliardaires y est passé de 77 à 96, cette année. Au mois d’avril, à l’occasion de la publication de son classement annuel, le magazine précisait que la fortune cumulée des 200 Russes les plus riches s’élève à 460 milliards de dollars – une hausse de 100 milliards par rapport à l’année précédente. Mais, la situation économique en Russie se caractérise également par une progression sensible de la pauvreté.  Un reportage Eco d'ici Eco d'ailleurs signé Etienne Bouche.

REPORTAGE SEBASTIEN FARCIS / NEW DELHI / ECO ICI ECO AILLEURS

En Inde, la discrimination entre castes est encore une réalité, elle touche surtout les anciens intouchables, qu'on appelle les DALITS. Ils sont nombreux, c'est 16% de la population et ils sont considérés impurs par les hindous orthodoxes. Ce qui les cantonne dans les métiers les plus sales et dégradants. Mais une petite élite d'entrepreneurs Dalits émerge et aide les autres à s'en sortir. C'est un reportage Eco d'ici Eco d'ailleurs signé Sébastien Farcis.

 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.