Accéder au contenu principal
Accents d'Europe

La jeunesse catalane vent debout

Audio 19:30
Lors de la grande manifestation de mardi soir (3 octobre 2017), dans les rues des grandes villes catalanes, les jeunes se sont mobilisés contre le pouvoir central.
Lors de la grande manifestation de mardi soir (3 octobre 2017), dans les rues des grandes villes catalanes, les jeunes se sont mobilisés contre le pouvoir central. REUTERS/Susana Vera
Par : Catherine Rolland
23 mn

Depuis le début du mouvement pour le référendum sur l’indépendance de la Catalogne, les jeunes se mobilisent. Une jeunesse qui ne risque pas de se calmer depuis la dégradation de la situation. Hier, mardi 3 octobre 2017, 700 000 personnes manifestaient contre les violences policières du dimanche 1er octobre. Et l’allocution dans la soirée du roi d’Espagne n’a rien arrangé : discours très dur de Felipe VI, condamnant fermement le scrutin de dimanche, le gouvernement catalan et la «conduite irresponsable » de son président Carles Puigdemont. Ce dernier a répliqué par la promesse de déclarer dans les prochains jours l’indépendance de sa région. Avec Eve Minault, nous allons voir que les revendications de cette jeunesse ne sont pas qu’identitaires mais aussi sociales.

Publicité

Casqués, vêtus de noir avec leur symbole nazi de la flèche, les quelque 600 membres de la résistance nordique voulaient faire le coup de force à Göteborg, lors du Salon du livre.
Casqués, vêtus de noir avec leur symbole nazi de la flèche, les quelque 600 membres de la résistance nordique voulaient faire le coup de force à Göteborg, lors du Salon du livre. © Anne-Françoise Hivert

L’activisme des néo-nazis suédois
Ils prônent la haine des juifs et des élites, ils veulent prendre le pouvoir par la violence. Les néo-nazis multiplient les sorties publiques en Suède. Samedi 30 septembre, le mouvement de la résistance nordique (NMR) n'a réussi à rassembler que 600 sympathisants pour défiler bruyamment dans les rues de Göteborg. Et ils n’ont jamais atteint leur objectif : le salon du livre – premier festival littéraire de Scandinavie. La police venue en force et des milliers de contre-manifestants ont pu les bloquer cette fois, mais les néo nazis ont réussi à monopoliser le débat. Anne-Françoise Hivert.

Des Britanniques qui fuient le Brexit
Cacophonie dans le gouvernement britannique de Theresa May, négociations au point mort avec l'UE. Le Brexit n'avance pas. C'est le constat du négociateur en chef Michel Barnier devant les eurodéputés mardi 3 octobre. Il n'est donc pas question pour les Européens d'entamer la seconde phase de pourparlers avec le Royaume-Uni. Quoi qu'il en soit, un certain nombre de Britanniques n'ont pas attendu la conclusion de ces négociations, et ils ont d’ores et déjà fait leurs valises. Selon l’Office national de statistiques, plus de 100 000 ont quitté le pays entre mars 2016 et avril 2017. Et l’exode n’est pas terminé. Marie Billon.

Place au whisky alsacien
L’Alsace produit du whisky «single malt» qui bénéficie même d'une «indication géographique protégée». Les premiers whiskies alsaciens sont nés dans les années 2000. Aujourd'hui, cette «eau-de-vie de malt» remporte plus de succès que le kirsch ou l'alcool de mirabelle, digestifs traditionnels qui existent pourtant depuis des décennies en Alsace. Corinne Fugler.

© Distillerie Hepp

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.