Invité international

Les ministres du travail de l’UE réunis à Luxembourg pour la révision de la directive sur les travailleurs détachés

Audio 06:41
Près de 47 000 Polonais travaillent en France comme travailleurs détachés. Soit 5% du contingent polonais dans l’UE. La plupart préfère se rendre en Allemagne.
Près de 47 000 Polonais travaillent en France comme travailleurs détachés. Soit 5% du contingent polonais dans l’UE. La plupart préfère se rendre en Allemagne. © DR

Sofia Fernandes, chercheuse sur les questions sociales et économiques à l'Institut Jacques Delors, "certains employeurs ont profité des écarts de salaire qui se sont accrus. Le travail détaché reste une réalité limitée mais il a augmenté de 40% depuis l'élargissement à l'est" en 2004. Le point sensible demeure le secteur du transport routier où le travail détaché est plus utilisé. La France souhaite notamment répondre aux abus par une limitation de la durée du détachement." > Une réunion des ministres du Travail de l'Union européenne se tenait ce lundi 23 octobre à Luxembourg autour du thème des travailleurs détachés. L'objectif: réformer la directive adoptée sur le sujet en 1996 et dont les nombreux abus sont aujourd'hui dénoncés. Pour Sofia Fernandes, chercheuse sur les questions sociales et économiques à l'Institut Jacques Delors, "certains employeurs ont profité des écarts de salaire qui se sont accrus. Le travail détaché reste une réalité limitée mais il a augmenté de 40% depuis l'élargissement à l'est" en 2004. Le point sensible demeure le secteur du transport routier où le travail détaché est plus utilisé. La France souhaite notamment répondre aux abus par une limitation de la durée du détachement.