Accéder au contenu principal
Tous les cinémas du monde

Laetitia Dosch, une «Jeune femme» formidable

Audio 49:30
Affiche du film «Jeune femme», de Laetitia Dosch.
Affiche du film «Jeune femme», de Laetitia Dosch. © Shellac

En rupture de famille, d'études, d'amis, elle se retrouve un beau matin sur le palier de son homme, qui la met à la porte après dix ans de vie commune...Elle va alors errer de relation en inconnus, de canapé en chambre de bonne, de mensonges par omission en petites combines, pour se reconstruire, ou peut-être, tout simplement, pour se trouver.Ce n'est pas Cléo de 5 à 7, mais Paula de 29 à 31 ans. Paula, une Jeune femme incarnée par Laetitia Dosch (que l’on a vue dans La bataille de Solferino, de Justine Triet), dans un premier long métrage éponyme de Léonor Serraille. Un premier long métrage qui a décroché la prestigieuse Caméra d’or (qui récompense le meilleur premier film) au festival de Cannes en mai 2017.Nous recevons, cette semaine, Laetitia Dosch et Léonor Serraille.

Publicité

La bande annonce du film «Jeune Femme».

Pause musicale : Gil Evans Las Vegas Tango.

A l’affiche de notre cinéma également cette semaine, un gros plan spécial sur le cinéma algérien, à l’honneur du Cinémed de Montpellier.

Plus de 15 ans après la fin de la décennie de plomb en Algérie, une poignée de réalisateurs se bat pour faire renaître le cinéma algérien, considérant chaque film comme «une urgence absolue». Elisabeth Lequeret a pu rencontrer Karim Moussaoui (En attendant les hirondelles), Hassen Ferhani (Dans ma tête un rond-point), Sofia Djama.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.