Accéder au contenu principal
Invité Afrique

Maroc: l'avocat de Nasser Zefzafi revient sur les tensions dans le Rif

Audio 05:21
Nasser Zefzafi lors d'une manifestation à Al Hoceïma le 18 mai 2017. (Photo d'illustration)
Nasser Zefzafi lors d'une manifestation à Al Hoceïma le 18 mai 2017. (Photo d'illustration) REUTERS/Youssef Boudlal
Par : Edouard du Penhoat
7 mn

Il y a un an, Mouhcine Fikri mourait écrasé dans une benne à ordures à Al Hoceïma, au Maroc. Dans les semaines qui ont suivi, la région du Rif s’est embrasée : la mort du vendeur de poissons a allumé l’étincelle d’une colère qui couvait depuis des années. Aujourd’hui, et alors que le leader de la contestation doit comparaître mardi devant la cour d’appel de Casablanca, où en est la contestation ? Les grands projets annoncés par le gouvernement ont-ils avancé ? Pour en parler ce samedi matin, Mohamad Zayan, l’avocat, entre autres, du militant Nasser Zefzafi. Et celui-ci est formel : la population du Rif reste suspendue aux décisions de Mohammed VI, et seul le souverain a le pouvoir de calmer l’ensemble de la région. Il répond aux questions d’Edouard du Penhoat.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.