Accéder au contenu principal
Accents d'Europe

Quand l’accouchement se vit dans la violence

Audio 19:30
Une jeune femme avec son bébé dans un hôpital, dans une banlieue de Monrovia au Liberia.
Une jeune femme avec son bébé dans un hôpital, dans une banlieue de Monrovia au Liberia. © AFP/MARCO LONGARI
Par : Catherine Rolland
22 mn

Des épisiotomies pratiquées sans consentement, des paroles brutales et blessantes lors de l’accouchement : les femmes sont de plus en plus nombreuses à témoigner, et remettre en cause certaines pratiques médicales. Les témoignages sont relayés au plus haut niveau par la secrétaire d’Etat pour l’égalité entre les femmes et les hommes, Marlène Schiappa, dans des blogs, ou dans le dernier Livre noir de la gynécologie. Alors qu’un rapport sur les violences obstétricales est attendu en mars 2018, Frédérique Lebel s’est rendue à l’Hôpital des Quatre Villes, dans la banlieue sud de Paris.

Publicité

Les troubles mentaux mal soignés en Bosnie
Le petit pays des Balkans souffre encore de conception dépassée des troubles mentaux, héritée de l’époque communiste. Il y a quelques années, le Défenseur des Droits bosnien tirait la sonnette d’alarme : jusqu’à 40 patients pouvaient être enfermés dans une même chambre… Aujourd’hui, ils ne sont plus que 12. Des progrès, certes, mais la situation reste inquiétante. Les ONG demandent une autre approche plus humaniste de la prise en charge. Mersiha Nezic.

La COP23 s’achève dans le pessimisme
C’est dans une atmosphère plombée par les mauvaises nouvelles que s’est terminée cette COP 23 à Bonn. Défection confirmée des Etats-Unis, émissions de CO2 reparties à la hausse en 2017. Le rendez-vous est pris en 2018 en Pologne, à Katowice. En attendant, un autre combat est en marche : celui de la justice climatique. Ainsi, un fermier péruvien a porté plainte devant les tribunaux allemands contre le géant de l’énergie RWE. Il lui demande de réparer les dégâts causés par le réchauffement de la planète. Déborah Berlioz.

Les citations du président hongrois détournées par 4 humoristes sans concession.
Les citations du président hongrois détournées par 4 humoristes sans concession. REUTERS/Eric Vidal

Hongrie : Viktor Orban dans le texte
On connaissait déjà le « petit livre rouge » de Mao, ou le « petit livre vert », du Libyen Mouammar Kadhafi. Il y a désormais le Livre d’or de L’Orbanie, un recueil des plus belles citations du Premier ministre hongrois. Le livre paru, le 16 novembre 2017, en Hongrie n’a évidemment pas écrit par Viktor Orban. C’est une satire signée par 4 humoristes. Florence La Bruyère.

 

Le choix musical de Vincent Théval: La Bien Querida Permamentemente (Espagne).

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.