Invité Afrique

Edna Aden: «On fait payer le Somaliland pour les péchés des autres»

Audio 05:26
Edna Aden, au centre de la photo.
Edna Aden, au centre de la photo. Maternité Edna Adan/Wikimedia/CC

Le Somaliland attend toujours le nom de son nouveau chef d’Etat après la présidentielle de lundi. Ce territoire s’est autoproclamé indépendant de la Somalie en 1991 après dix ans de guerre civile contre le pouvoir central de Mogadiscio et la dictature de Siad Barré. Mais le pays n’a toujours aucune reconnaissance internationale. Ce sera un des grands chantiers du futur président. Pour en parler, notre invitée Edna Aden, ancienne ministre des Affaires étrangères du Somaliland, représentante spéciale dans les pourparlers avec la communauté internationale sur ce dossier. Elle répond aux questions de Sébastien Nemeth.