Chronique agriculture et pêche

Le Centre européen de formation continue maritime de Lorient

Audio 02:51
Baptisé Centre de formation maritime François Toullec, en hommage à son créateur.
Baptisé Centre de formation maritime François Toullec, en hommage à son créateur. ©Sayouba Traore/RFI

Quand on parle de formation maritime, il s’agit de pêche côtière, de pêche en haute mer, et de bien d’autres domaines, et c’est le cas du Centre européen de formation continue maritime à Lorient, en Bretagne. Avec plus de 3000 emplois directs, Lorient c’est 275 entreprises, 300 navires réguliers vendant sous criée, 620 marins, 500 employés des entreprises du mareyage, 1600 salariés dans la logistique, les services et la réparation navale, 400 emplois dans les industries de transformation, 215 mouvements de navires et plus de 4 800 jours de stationnement sur l’aire de réparation navale, 55 hectares de concession portuaire, une chaîne complète de transformation et de logistique.Pour toutes ces activités, il faut une formation sur une centaine de thématiques de compétences, mais chaque formation est spécifique et adaptée, en termes de modalités de suivi, aux besoins des entreprises. C’est le rôle qui a été dévolu au centre européen de formation continue maritime de Lorient, inauguré le 13 décembre 1963 et baptisé Centre de formation maritime François Toullec, en hommage à son créateur.