Accéder au contenu principal
7 milliards de voisins

Auteurs de violences conjugales: punir ou rééduquer?

Audio 49:30
Lutte contre les violences faites aux femmes.
Lutte contre les violences faites aux femmes. © Pixabay

En France, une femme meurt encore tous les trois jours, sous les coups de son compagnon ou de son ex-partenaire. Grâce à la mobilisation des associations féministes, les femmes victimes peuvent bénéficier d’un accompagnement, et faire appel à la justice - même si de nombreux progrès restent à faire. Mais quel suivi et quelle prise en charge pour les conjoints violents ? Comment s’assurer de mettre fin aux violences ?

Publicité

Avec :
- Alain Legrand, psychologue, président de la Fédération FNACAV. Fédération Nationale des Associations et des Centres de prise en Charge d'Auteurs de Violences conjugales & Familiales
- Alice Debauche, maîtresse de conférence en sociologie à l’Université de Strasbourg, co-responsable de l’exploitation au sein de l’enquête Virage
- Gilles Rondeau, professeur émérite de l’Ecole de travail social de l’Université de Montréal
- Awa Toulkara, secrétaire exécutive Association des Juristes Sénégalaises : Défendre les droits des femmes et des enfants.

Reportage de Philippine Lebret.

Reportage dans un de ces groupes de parole, à destination des auteurs de violences conjugales, où l’essentiel des participants sont des hommes, placés sous le contrôle de la justice après une plainte pour violences déposée contre eux. Ce groupe est organisé en l’occurrence par une association, l’association Espérer 95, qui agit sur le sujet depuis 2004 en France.

L’idée? Se retrouver chaque semaine, en petit groupe de dix, pendant un mois, pour parler de la violence, de sa violence. Et comprendre son origine. Philippine Le Bret s’est immiscée dans un de groupes, un mercredi soir, avec son micro. Petite salle, chaises disposées en cercles… les participants arrivent petit à petit.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.