Religions du monde

La crise des Rohingyas, toile de fond du voyage du pape François en Birmanie et au Bangladesh

Audio 45:59
Des réfugiés Rohingyas marchent vers le camp de Cox's Bazar, le 19 novembre 2017, après avoir franchi la frontière à Anuman.
Des réfugiés Rohingyas marchent vers le camp de Cox's Bazar, le 19 novembre 2017, après avoir franchi la frontière à Anuman. REUTERS/Mohammad Ponir Hossain

En partenariat avec le quotidien La Croix.

Publicité

9H10 - 10H00 : 1ère et 2ème parties

Du 26 novembre au 2 décembre 2017, le pape sera en Birmanie, puis au Bangladesh.
Ce voyage en pays bouddhiste et musulman où les communautés chrétiennes sont dynamiques, mais ultra-minoritaires, aura pour toile de fond la crise humanitaire des Rohingyas. Cette minorité musulmane, victime d’exactions de la part des militaires birmans a trouvé refuge au Bangladesh voisin. Ils sont plus de 600 000 à avoir franchi la frontière, depuis le mois d’août 2017, et s’être installés dans des camps de fortune menacés par les pluies et les glissements de terrain.
Le pape devrait rencontrer le 1er décembre 2017 à Dacca un groupe de réfugiés, lors d’une grande rencontre interreligieuse et œcuménique. Au cours de ce voyage en Asie, comme il l’a récemment fait en Colombie, François appellera à la réconciliation et à la paix, en insistant cette fois sur la coexistence pacifique entre les ethnies très nombreuses dans la région.

- P. Bernardo Cervellera, directeur de l’agence de presse Asianews
- Pierre Cochez, journaliste à La Croix, de retour d’un reportage dans les camps de Rohingyas.
 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail