Cap océan Indien

J.L. Andriamifidy (Madagascar): «Le pôle anticorruption sera opérationnel d’ici peu»

Audio 05:21
Jean-Louis Andriamifidy est le directeur général du Bureau Indépendant Anti-Corruption à Madagascar.
Jean-Louis Andriamifidy est le directeur général du Bureau Indépendant Anti-Corruption à Madagascar. RFI/Laetitia Bezain

Intensifier la lutte contre la corruption à Madagascar. C’est l’appel qu’a lancé le Bureau indépendant anti-corruption (Bianco) à l’occasion de la Journée mondiale de lutte contre ce phénomène, hier samedi. Un plan de lutte contre la corruption a été mis en place il y a une dizaine d'années par les autorités malgaches, pourtant le phénomène ne recule pas. Madagascar est même l’un des pays les plus corrompus au monde. Selon l’ONG Transparency international, la Grande Ile se situe à la 145e place sur 176 pays en matière de corruption. Pour mieux lutter contre ce phénomène, un Pôle anti-corruption sera mis en place à la fin du mois. Jean-Louis Andiramifidy, le directeur général du Bianco est l’invité de RFI.

Publicité

« La crise politique de 2009 et la pauvreté ont favorisé la corruption à Madagascar [...] Le pôle anticorruption qu’on va mettre en place va faire une application stricte de la loi.  »

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail