Géopolitique, le débat

Trump et Jérusalem: quelles conséquences pour le processus de paix?

Audio 49:30
Manifestation de Palestiniens à Gaza contre la reconnaissance de Jérusalem comme capitale d'Israël, le 7 décembre 2017.
Manifestation de Palestiniens à Gaza contre la reconnaissance de Jérusalem comme capitale d'Israël, le 7 décembre 2017. REUTERS/Mohammed Salem

Il y a dix jours, Donald Trump a reconnu la ville trois fois sainte comme étant la capitale d’Israël, s’attirant la réprobation de toute la communauté internationale et la colère du monde arabe. Qu’est-ce que cette annonce du président américain change pour les Palestiniens ? Se dirige-t-on vers une troisième Intifada comme le Hamas l’appelle de ses vœux ? Pourquoi Donald Trump a-t-il agi de la sorte ? Est-ce le coup de grâce pour un processus de paix déjà bien mal en point ?

Publicité

Pour en parler :
- Jean-Paul Chagnollaud, président de l’IREMMO (Institut de Recherche et d'Études Méditerranée Moyen-Orient) et de la revue Confluences Méditerranée, auteur de « Israël/Palestine : la défaite du vainqueur », paru en mai 2017, aux éditions Actes Sud. (en studio)
- Vincent Lemire, historien et professeur à l’Université Paris-Est, et auteur de « Jérusalem. Histoire d’une ville-monde » aux éditions Flammarion (en studio)
- Frédérique Schillo, chercheuse en Histoire et spécialiste d’Israël, auteure de «La politique française à l'égard d'Israël», publié chez André Versaille (au téléphone de Jérusalem).

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail