Accéder au contenu principal
Invité Afrique soir

Présence du Qatar en Afrique: une volonté de «maximiser ses investissements»

Audio 02:27
L'émir du Qatar, le cheick Tamin ben Hamad al-Thani, le 18 décembre 2017.
L'émir du Qatar, le cheick Tamin ben Hamad al-Thani, le 18 décembre 2017. Qatar News Agency/Handout via REUTERS
Par : Clémentine Pawlotsky
4 mn

Après le Sénégal, l'émir du Qatar est attendu au Burkina Faso. Le cheikh Tamim ben Hamad al-Thani a entamé mardi 19 décembre une tournée ouest-africaine de quelques jours. Officiellement, Doha souhaite diversifier ses partenariats économiques. L'émirat devrait par exemple participer au financement d'un hôpital burkinabè dédié à la lutte contre le cancer. Un investissement de près de 7 milliards de francs CFA. Pour en parler, Nabil Ennasri, directeur de l'observatoire du Qatar, est l'invité de Clémentine Pawlotsky.

Publicité

« Le Qatar a tout intérêt à placer ses pions dans un continent qui, malgré les difficultés économiques évidentes d'aujourd'hui, n'en demeure pas moins un espace où il y a beaucoup à faire, où les potentialités, les richesses, sont très nombreuses. C'est pour cela que l'émir souhaite renforcer les relations tant au niveau politique qu'au niveau économique et, je pense aussi, au niveau culturel. »

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.