Accéder au contenu principal
Carrefour de l'Europe

2018: l’année européenne?

Audio 49:30
Emmanuel Macron et Angela Merkel au sommet européen de Bruxelles, le 14 décembre 2017.
Emmanuel Macron et Angela Merkel au sommet européen de Bruxelles, le 14 décembre 2017. REUTERS/Yves Herman
Par : Daniel Desesquelle
51 mn

Emmanuel Macron président, Angela Merkel chancelière… deux Européens convaincus à la tête des deux plus grands pays européens, tout semble aller pour le mieux en ce début d’année 2018 pour l’Union européenne, d’autant plus que les clignotants économiques, croissance et chômage sont au vert. Mais, Angela Merkel n’arrive pas à former son gouvernement, et l’Allemagne se trouve dans l’incapacité d’accompagner Emmanuel Macron, dans sa volonté de réformer l’Europe. Et l’horizon s’assombrit avec une élection en Italie qui pourrait voir la victoire du clown Beppe Grillo, une incertitude quant à l’intégrité territoriale espagnole, une tendance illibérale en Pologne, comme en Hongrie, ou encore l’extrême-droite au pouvoir en Autriche… Dans ces conditions, 2018 sera-t-elle l’année européenne ?

Publicité

Avec :
- Yves Bertoncini, président du Mouvement européen-France.
→ Plus d’infos : ici

- Pascal Durand, eurodéputé Europe écologie.
→ Son compte Twitter : ici

- Stefan Seidendorf, directeur adjoint de l’Institut Franco-Allemand de Ludwigsburg. En ligne de Strasbourg.
→ Plus d’infos : ici

Avec le + de Maria Afonso et Gerry Feehilyde Courrier International.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.