Accéder au contenu principal
Invité Afrique soir

Tunisie: «le piment coûte 5 dinars le kilo, c’est incroyable, c’est de la folie»

Audio 02:35
Des manifestants tunisiens face à face avec les forces de l'ordre à Tunis, le 12 janvier 2018.
Des manifestants tunisiens face à face avec les forces de l'ordre à Tunis, le 12 janvier 2018. REUTERS/Zoubeir Souissi

La grogne sociale se poursuit en Tunisie face à la cherté de la vie. Hier, de nombreuses villes du pays ont vu des affrontements entre jeunes et polices : jets de pierres et de cocktails Molotov, au troisième jour d'une contestation alimentée par des mesures d'austérité. La police a procédé à plus de 500 interpellations depuis trois jours. Quelles sont les raisons de cette poussée de fièvre ? Hassine Dimassi, professeur d'économie, décrypte pour nous la situation en Tunisie.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.