Accéder au contenu principal
Religions du monde

Le prix Jacques Hamel

Audio 49:30
Benoît (de face) et Thomas.  Dans l'article de Samuel Lieven «Thomas et Benoît, les convertis du 13 Novembre», publié dans La Croix du 13 novembre 2017.
Benoît (de face) et Thomas. Dans l'article de Samuel Lieven «Thomas et Benoît, les convertis du 13 Novembre», publié dans La Croix du 13 novembre 2017. © Vincent Jarousseau / La Croix
Par : Geneviève Delrue
52 mn

Publicité

1ère et 2ème parties - Religions du monde : 9h10 - 10h00

9H10 - 9H30 : Le prix Jacques Hamel décerné à Samuel Lieven.
Ce prix, du nom du prêtre assassiné le 26 juillet 2016 à St Etienne du Rouvray, par deux terroristes islamistes, a été lancé en 2017 par la Fédération des médias catholiques pour récompenser un travail journalistique qui valorise les initiatives de paix et le dialogue interreligieux. C’est l’article de Samuel Lieven « Thomas et Benoît, les convertis du 13 Novembre », publié dans La Croix du 13 novembre 2017 qui a retenu la préférence du jury présidé par Mgr Dominique Lebrun, l’archevêque de Rouen. Il raconte l’histoire de deux frères élevés dans une famille catholique. Thomas, l’aîné s’est converti en 2003 à l’âge de 20 ans à l’islam rigoriste, il tient une librairie islamique. Benoît a passé quatre années au séminaire qu’il a quitté, et est aujourd’hui professeur de philosophie. La religion avait séparé les deux frères. Les attentats du 13 Novembre vont les rapprocher. Pour la première fois, depuis de nombreuses années, la famille a passé Noël au complet.


9H33 - 10H00 : République Démocratique du Congo: les chrétiens face au président Kabila: Lucie Sarr, coordinatrice de la Croix Africa.
Les chrétiens seront une nouvelle fois dans la rue, le 21 janvier 2018, à Kinshasa soutenus par le cardinal Laurent Monsengwo, pour dénoncer les violences policières, lors de la manifestation du 31 décembre 2017 qui a fait six morts, et continuer de demander le départ du président Kabila qui refuse de quitter le pouvoir au terme de ses deux mandats consécutifs.
Pape / Pédophilie : en marge du voyage du pape au Chili, s’est tenue à Santiago la rencontre d’une dizaine d’associations de victimes de prêtres pédophiles qui lancent une ONG internationale : Ending Clerical Abuse.
François Devaux, président de La Parole libérée était à Santiago. Il estime que le mea culpa du pape dans ce pays, marqué par un grand scandale de pédophilie est insuffisant.
L’essayiste et journaliste catholique Christiane Rancé dans sa « Lettre à un jeune chrétien et à ceux qui ignorent qu’ils le sont » (Tallandier) interpelle, dans une langue incandescente, notre société en lui signifiant ce qu’elle a à perdre en voulant sortir du christianisme et s’affranchir de toute idée de transcendance.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.