Chronique des droits de l'homme

Arabie Saoudite, les femmes condamnées au silence

Audio 03:26
Le prince héritier d'Arabie saoudite, Mohammed ben Salman.
Le prince héritier d'Arabie saoudite, Mohammed ben Salman. REUTERS/Faisal Al Nasser

En Arabie Saoudite, les droits des femmes continuent à être bafoués malgré quelques signes d’ouverture. C’est ce que souligne le rapport de l’Observatoire pour la protection des défenseurs des droits de l’Homme publié fin janvier. Les femmes auront le droit de conduire à compter de juin prochain, c’est ce qu’avait annoncé le roi Salman en septembre dernier. Depuis janvier les femmes peuvent assister à des matchs de foot dans les stades et plus seulement derrière leurs écrans de télévision. Mais ces réformes impulsées par le jeune prince Mohammed ben Salman pourraient n’être qu’une façade selon des défenseurs des droits de l’homme saoudiens, dont la quasi-totalité est en prison en Arabie Saoudite et beaucoup en exil.