Accéder au contenu principal
Reportage international

Natalité: le peuple italien serait menacé d'extinction!

Audio 02:34
Selon l’Institut italien de statistiques, l'Italie compte 165 personnes de plus de 65 ans pour 100 jeunes, le taux de fécondité est tombé à 1,3 par femme et la dynamique démographique devrait être plus négative
Selon l’Institut italien de statistiques, l'Italie compte 165 personnes de plus de 65 ans pour 100 jeunes, le taux de fécondité est tombé à 1,3 par femme et la dynamique démographique devrait être plus négative ©Tim Clayton/Corbis via Getty Images

En vue des élections législatives du 4 mars, les mesures en faveur des familles font partie des engagements prioritaires des partis en lice. Il faut dire que pour la sixième année consécutive, le taux de fécondité chute. Il atteint à peine 1,34 enfant par femme pour 2017 contre 1,37 en 2016. L’Italie est largement en-dessous du seuil de renouvellement. Au pays de la Mamma, où la moitié de la population - 60,5 millions dont 5 millions d’immigrés - a plus de 45 ans, c’est simple : une femme sur deux en âge de procréer n’a pas d’enfant - ou pas encore. L‘Italie qui est un des pays les plus vieux du monde, est aussi un de ceux de l’UE dont les dépenses publiques -des services aux infrastructures- pour les couples avec enfant (s) sont les moins élevées. Avec un taux de chômage national de 11% et de 32,7% chez les plus jeunes, difficile de booster la natalité sans plan structurel.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.