Invité Afrique

Pierre Silvie veut «réduire l'utilisation d'insecticides chimiques»

Audio 05:31
Une femme arrose des cultures dans une ferme biologique à Porto Novo (photo d'illustration).
Une femme arrose des cultures dans une ferme biologique à Porto Novo (photo d'illustration). AFP/Charles Placide Tossou

Knomana, qui vise à recenser les plantes naturellement pesticides, leurs utilisations et leurs effets, dans onze pays africains. Objectif, à terme : essayer de réduire la part de produits chimiques utilisés en agriculture, pour leur préférer des moyens naturels de lutter contre les organismes nuisibles aux cultures. Il répond aux questions de Magali Lagrange." > Pierre Silvie est entomologiste, chercheur de l’Institut de recherche pour le développement (IRD) et du Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement (CIRAD). Avec son équipe, il mène un projet baptisé Knomana, qui vise à recenser les plantes naturellement pesticides, leurs utilisations et leurs effets, dans onze pays africains. Objectif, à terme : essayer de réduire la part de produits chimiques utilisés en agriculture, pour leur préférer des moyens naturels de lutter contre les organismes nuisibles aux cultures. Il répond aux questions de Magali Lagrange.