En sol majeur

René Depestre (2ème partie)

Audio 49:30
René Depestre, février 2018.
René Depestre, février 2018. © Yasmine Chouaki
Par : Yasmine Chouaki
51 mn

Emission spéciale René Depestre, poète, romancier et essayiste, rencontré chez lui à Lezignan-Corbières, à l'occasion de la parution de son autobiographie Bonsoir Tendresse, parue chez Odile Jacob.Tout un week-end dans les pots de confiture d’un poète, ça vous dit ? C’est pas tant les confitures de René Depestre qui nous intéressent que son bourgeonnement poétique permanent. A 91 ans, sa vieille Olivetti jamais très loin, il scrute l’écriture comme un horizon éternellement possible. Installés, depuis hier, dans sa Villa Hadriana, belle maison du sud de la France, nous évoquions ses années de révolution haïtienne et cubaine des années 50/60, ses combats contre la dictature et pour le communisme, puis contre le communisme et pour la liberté. C’est à lire dans Bonsoir tendresse, son autobiographie qui se lit comme le roman d’une vie intellectuelle écoulée sur tout un siècle. D’exils en expulsions successives, René Depestre aura aussi provoqué des tempêtes poétiques auprès des plus grands. Même par un Aimé Césaire qui l’aura finalement sacré ‘poète de la fraîcheur, de la sève qui monte, de la vie qui s’épanouit’.

Publicité

Les choix musicaux de René Depestre

Vinicius de Moraes & Tom Jobim Garota de ipanema

Rachmaninov

Martha Jean-Claude Ezuli Malado

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail