Invité culture

Danse: Amala Dianor, ou l'art de la liberté

Audio 04:29
Amala Dianor (en tête), Pansun Kim, et Souleymane Ladji Kone, dans «Quelque part au milieu de l’infini».
Amala Dianor (en tête), Pansun Kim, et Souleymane Ladji Kone, dans «Quelque part au milieu de l’infini». Valérie Frossard
6 mn

Il se situe à la frontière entre hip-hop et danse contemporaine. Le danseur et chorégraphe d'origine sénégalaise Amala Dianor est de plus en plus en vue. Cinq ans après la création de sa compagnie, il présente jusqu'à demain soir deux de ces créations au Théâtre de la Ville, dans la salle des Abbesses, temple de la danse contemporaine à Paris. Il s'agit de deux trios baptisés « Quelque part au milieu de l'infini », et « New School ». Amala Dianor est notre invité pour en parler.