Invité Afrique soir

Patrice Talon: «Ni Bolloré, ni Pétrolin ne sont en mesure de nous accompagner dans ce projet»

Audio 02:30
Le président du Bénin Patrice Talon.
Le président du Bénin Patrice Talon. REUTERS/Philippe Wojazer

Le président du Bénin Patrice Talon souhaite que les groupes Bolloré et Petrolin renoncent au tronçon Bénin-Niger du projet ferroviaire dit de boucle du Niger. Officiellement pour remettre sur les rails un projet capital pour le développement de la sous-région. Le projet est bloqué depuis plusieurs années en raison du différend qui oppose les deux groupes à propos de la concession. Pour le président béninois, un tel projet devrait être mené sur fonds publics. Il souhaite que la Chine puisse s'y impliquer. Patrice Talon, en personne, a voulu défendre sa vision de la boucle du Niger. Il est au micro d'Olivier Rogez.