Accéder au contenu principal
Afrique économie

Kenya: une ONG occupe les bacheliers avant l'entrée à l'université

Audio 02:17
Le campus de l'université de droit de Nairobi. (photo d'archives)
Le campus de l'université de droit de Nairobi. (photo d'archives) RFI/Sonia Rolley
Par : Stanislas Ndayishimiye
4 mn

Au Kenya, alors que la scolarité est gratuite à l’école primaire, les études secondaires et universitaires coûtent très cher et souvent les enfants issus des familles les plus pauvres abandonnent avant ou après le lycée. Les jeunes qui obtiennent le certificat national de la fin du lycée, l’équivalent du baccalauréat, attendent 10 mois avant d’entrer à l’université. Cette longue période d’inactivité expose même ceux qui peuvent payer leurs études à la merci des réseaux de délinquance. Et c’est ce à quoi la Fondation Good Kenyan veut lutter. Elle est basée à Karen Village, sur la route de Ngong à Nairobi.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.