Accéder au contenu principal
Afrique économie

Bénin: Bolloré et Petrolin exclus de la construction du réseau ferroviaire

Audio 02:13
La gare de Cotonou, au Bénin est blanche et bleue, les couleurs de Bolloré qui l'a réhabilité.
La gare de Cotonou, au Bénin est blanche et bleue, les couleurs de Bolloré qui l'a réhabilité. ©YANICK FOLLY/AFP
Par : Delphine Bousquet
4 mn

Le Président béninois, Patrice Talon, a annoncé la semaine dernière qu'il prenait l'option de la Chine pour la construction d’une partie de la grande boucle ferroviaire d’Afrique de l’Ouest. Ce grand projet de 3000 kms de voies ferrées, dont 1/3 à construire, le reste à réhabiliter, doit relier Cotonou à Abidjan en passant par Niamey et Ouagadougou. Mais au Bénin, les travaux sont à l'arrêt depuis plus de 2 ans à cause d'un contentieux entre 2 groupes, le français Bolloré et le Béninois Petrolin. La justice a donné raison au groupe béninois. Le chef de l'Etat veut que les 2 opérateurs se retirent à l'amiable, contre un dédommagement équitable. Reportage sur le site de la gare de Cotonou.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.