Accéder au contenu principal
Reportage international

Discrimination de la minorité musulmane en Birmanie

Audio 02:32
Devant une mosquée d'un quartier de Rangoon, en Birmanie. (Photo d'illustration)
Devant une mosquée d'un quartier de Rangoon, en Birmanie. (Photo d'illustration) Getty Images
Par : Eliza Hunt

Près de 700 000 Rohingyas ont fui au Bangladesh, après les violences d’août 2017, dans l’Etat d’Arakan, dans l’ouest de la Birmanie. Cette minorité musulmane persécutée est victime selon Amnesty International d’une « politique d’apartheid » de la part du gouvernement birman. Mais pour les autres musulmans du pays, qui représentent moins de 5% de la population, les discriminations sont aussi nombreuses, notamment lorsqu’ils demandent la carte d’identité, qui atteste de la pleine citoyenneté birmane.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.