Accéder au contenu principal
Reportage international

Philippines: ces chrétiens qui incarnent la souffrance du Christ pour Pâques

Audio 02:24
Ruben Enaje, 58 ans, incarne la crucifixion du Christ pour la 32e fois.
Ruben Enaje, 58 ans, incarne la crucifixion du Christ pour la 32e fois. REUTERS/Romeo Ranoco
Par : Marianne Dardard

En ce jour de Pâques, direction les Philippines, principal pays catholique d’Asie.Tous les ans, des croyants rejouent les derniers instants du Christ, jusqu’à se faire crucifier avec de vrais clous, dans la province de Pampanga, à deux heures de route de la capitale Manille. En guise de pénitence, d’autres se fouettent le dos jusqu’au sang. Désapprouvée par l’Eglise catholique, cette pratique se perpétue chaque Vendredi saint depuis soixante ans, attire les foules et même des touristes étrangers. Marianne Dardard a suivi un Philippin crucifié 32 fois, dans la ville de San Fernando.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.