Accéder au contenu principal
Afrique économie

L’AGOA, les avantages d’une loi contraignante pour les pays africains

Audio 02:18
Lors d'une précédente réunion de l'Agoa, en 2014. Les exportations d’Afrique subsaharienne sous l’AGOA, hors hydrocarbures, ont totalisé 4,2 milliards de dollars sur l'année 2016.
Lors d'une précédente réunion de l'Agoa, en 2014. Les exportations d’Afrique subsaharienne sous l’AGOA, hors hydrocarbures, ont totalisé 4,2 milliards de dollars sur l'année 2016. AFP PHOTO / Karen BLEIER
Par : Stanislas Ndayishimiye
4 mn

Augmentation des échanges entre les pays d’Afrique subsaharienne et les États-Unis depuis 2000, l’année où le président Bill Clinton a signé la loi AGOA sur la croissance et les opportunités de développement en Afrique. Une loi dont Barack Obama a prolongé de 10 ans la validité en 2015. L’administration Trump en faisait la promotion en février dernier. L’AGOA, c’est l’accès de plus de 6 000 produits africains au marché américain sans droits de douane, moyennant une faible fiscalité pour certains produits importés des États-Unis.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.