Invité Afrique soir

Richard Moncrieff: «On ne croit pas qu'il faut rejeter l'utilisation des machines à voter»

Audio 02:34
Une femme passe devant le siège de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) le 5 novembre 2017 à Kinshasa.
Une femme passe devant le siège de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) le 5 novembre 2017 à Kinshasa. JOHN WESSELS / AFP

Parmi les sujets qui font polémiques en RDC, il y a la liste électorale et la crainte d'un enrôlement abusif d'électeurs, mais aussi la machine à voter. La commission électorale a dit vouloir mettre en place ces ordinateurs pour simplifier le vote, mais en RDC beaucoup craignent que cette nouvelle technologie ne ralentisse le vote ou aboutisse à de la fraude. Richard Moncrieff, représentant d'International Crisis Group pour l'Afrique centrale revient sur ces sujets qui inquiètent les Congolais au micro de Lea-Lisa Westerhoff.