Accéder au contenu principal
Chronique transports

Des applis pour louer les parkings des bailleurs sociaux

Audio 04:27
La startup Yespark propose un système de télécommande sur portable pour accéder au parking des logements sociaux.
La startup Yespark propose un système de télécommande sur portable pour accéder au parking des logements sociaux. Yespark
Par : Laurent Berthault
7 mn

Dans de très nombreuses villes européennes la voiture n’est plus forcément la bienvenue. Les élus ne souhaitent plus accorder autant d’espace qu’auparavant aux place de parking en surface. Et pourtant, de nombreuses places libres et bon marché sont disponibles en sous-sol. Exemple en France où les bailleurs sociaux, en manque de fonds, ont décidé d’ouvrir leurs parkings, qui ne sont occupés qu’à 80% en moyenne.

Publicité

D’un côté, il y a des automobilistes aux aguets, qui tournent et tournent encore pour trouver une place. Plusieurs études constatent d’ailleurs que dans les grandes villes 30% du trafic provient de ces voitures en recherche de stationnement. De l’autre, les bailleurs de logements sociaux, dont les tarifs sont moins élevés que dans le privé, et qui eux en ont, des places de parking, en sous-sol: 20% de places inoccupées en moyenne.

D'où l'idée de plusieurs startups de louer ces places à des particuliers extérieurs au parc locatif social grâce à une appli.

Rencontre avec :

Thibault Chary co-fondateur de Yespark, qui 4 ans après sa création, compte 10 000 abonnés environ, propose 21 000 places dans 900 parkings différents dans toute la France, à des prix 30% moins cher que dans le privé. La startup travaille avec une centaine de bailleurs sociaux.

Corinne Lavoye, directrice de l’agence des Hauts-de-Seine du Logement français. En 2015, 20% de ses 5 000 places de parking étaient inoccupées, avec une conséquence immédiate Depuis l'organisme a généré un revenu de 300 000 euros, dont 103 000 pour le seul département des Hauts-de-Seine.

Cette offre de parking à loyer modéré tombe à pic alors que plusieurs villes françaises pénalisent désormais plus sévèrement les infractions au stationnement en surface : depuis novembre dernier, Yespark a enregistré 30% de demandes en plus.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.