Accéder au contenu principal
Invité international

Nucléaire: nouveaux déboires pour l’EPR de Flamanville

Audio 05:58
La centrale nucléaire de Flamanville, en Normandie.
La centrale nucléaire de Flamanville, en Normandie. REUTERS/Benoit Tessier/File photo

L'autorité chinoise de sûreté nucléaire a autorisé le chargement de combustible dans la centrale de Taishan, signe d'une prochaine mise en service du premier réacteur EPR chinois. L'information ne passe pas inaperçue alors qu’en France, EDF a constaté des défauts de soudure sur la tuyauterie de l’EPR de Flamanville, dans la Manche, et le réacteur de troisième génération accumule les retards. Les explications de Valérie Faudon, déléguée générale de la Société française d'énergie nucléaire (SFEN).

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.