Nouvelles technologies

Sense-City, simulateur climatique pour villes durables

Audio 02:12
Le site du projet Sense-City.
Le site du projet Sense-City. http://sense-city.ifsttar.fr/

Souffler la canicule ou engendrer un froid polaire, le laboratoire de la ville durable Sense-City inauguré en région parisienne est une plate-forme de recherche sur le milieu urbain. Cette « mini-cité » est un simulateur climatique permettant d’étudier les conséquences d’éventuelles catastrophes environnementales qui s’abattraient sur les futures constructions de nos mégalopoles.

Publicité

« La maison brûle ! », nous alertent les experts qui étudient le changement climatique constatant que notre monde ultra-urbanisé est en surchauffe. Il n’est plus temps de tergiverser, ont décidé les chercheurs de l’Institut français des sciences et technologies des transports, de l’aménagement et des réseaux, qui ont développé le concept Sense-City.

Le projet initié en 2014 a nécessité cinq ans de mise au point et un investissement de neuf millions d’euros. Cette plate-forme de recherche unique en Europe vient d’être inaugurée en France, en Seine-et-Marne, à Champs-sur-Marne précisément. Concrètement, Sense-City est un simulateur de climat, sa structure qui prend la forme d’un gros cube de couleur bleu offre une superficie au sol de 400 m² pour accueillir une « mini-ville » intelligente.

Ville sous cloche

Un quartier en miniature qui comprend une maison, un petit immeuble de deux étages ainsi qu’une route et des feux tricolores pour régler la circulation des voitures. Cette reconstitution urbaine permet de tester des matériaux de construction « biosourcés », d'étudier les pollutions, de l’air, de l'eau et des sous-sols qui empoisonnent nos grandes cités.

Bardée de capteurs, cette ville sous cloche permet d’analyser en condition réelle une multitude de phénomènes environnementaux. Ce simulateur géant est capable de déclencher à la demande n'importe quel évènement climatique ou météorologique extrême. « Nous pouvons faire chuter la température d’environ 4 à 5 °C par minute », indiquent, par exemple, les concepteurs de Sense-City.

Ecosystêmes durables

Des souffleries ventilent le chaud, soufflent le froid, règlent les taux d’humidité. Brumes, temps pluvieux, orages, tout est possible. La force des vents est également paramétrable pour provoquer de petites brises ou des bourrasques plus violentes. Un soleil artificiel composé de puissants projecteurs permet de simuler un temps caniculaire ou la froide pâleur hivernale.

Des diffuseurs aromatiques se chargent de la qualité de l’air, passant de pur et sans particule, à la pollution que dégagerait une autoroute bouchonnée, par exemple. Un deuxième module de chambre climatique est déjà en construction, il servira cette fois à étudier le rôle bénéfique de la végétation en milieu urbain.

A terme, Sense-City permettra d’imaginer des écosystèmes durables, de concevoir des cités entières offrant à ses habitants de retisser les liens qui les unissaient autrefois à Dame nature, aujourd’hui distendus, pour ne pas dire, complètement rompus.

Vous avez des questions ou des suggestions, vous pouvez nous écrire à nouvelles.technologies@rfi.fr

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail