Accéder au contenu principal
Invité Afrique soir

Présidentielle en Algérie: l'appel du FLN à une 5e candidature de Bouteflika

Audio 02:15
Le président Abdelaziz Bouteflika a inauguré, à Alger, la mosquée Ketchaoua, lors d’une de ses rares apparitions publiques, ce lundi 9 avril 2018.
Le président Abdelaziz Bouteflika a inauguré, à Alger, la mosquée Ketchaoua, lors d’une de ses rares apparitions publiques, ce lundi 9 avril 2018. REUTERS/Ramzi Boudina

En Algérie, l’élection présidentielle aura lieu en 2019. Samedi 21 avril, le FLN a reitéré son appel à un 5e mandat du président Bouteflika. Le 7 avril dernier, le secrétaire général du parti, Djamel Ould Abbes, avait publiquement fait part de son souhait et, selon ses mots, « du désir des militants de voir Abdelaziz Bouteflika poursuivre son œuvre ». Un appel qui interroge alors que la santé du président fait l’objet de spéculations depuis l’accident vasculaire cérébral dont il a été victime en avril 2013. Comment expliquer une telle initiative ? Pour tenter de comprendre, Pierre Firtion a joint au téléphone Mohamed Baghali, le rédacteur en chef du journal El Khabar.

Publicité

« Ils veulent précipiter cette candidature pour barrer la route à certaines personnalités politiques qui appartiennent même au camp du président de la République. »

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.