Les preuves, des faits

France: les chiffres de l'antisémitisme

Audio 03:58
A Paris, le 23 mars 2018, lors de la marche silencieuse survenue après l'assassinat de Mireille Knoll, une juive de 85 ans, à son domicile.
A Paris, le 23 mars 2018, lors de la marche silencieuse survenue après l'assassinat de Mireille Knoll, une juive de 85 ans, à son domicile. AFP/Alain Jocard

Retour sur une tribune qui déchaîne les passions en France. Publié dimanche 22 avril dans Le Parisien, « le manifeste contre un nouvel antisémitisme » dénonce « une épuration ethnique à bas bruit » s’appuyant sur plusieurs chiffres.

Publicité
  • 50 000 Français de confession juive auraient décidé de déménager, faute de sécurité, et, car leurs enfants ne pourraient plus fréquenter l’école de la République
  • Les Français de confession juive auraient 25 fois plus de risques d’être agressés que leurs concitoyens musulmans.

♦ Ces chiffres sont-ils bons ?

D’après l’un des signataires du manifeste, le philosophe Pascal Bruckner, le premier chiffre vient du Bureau national de la vigilance contre l’antisémitisme qui le confirme. Sammy Ghozlan, membre de cette association, a expliqué à RFI comment le bureau en était arrivé à cette estimation.

En fait, pas de recensement. « Il s’agit d’une estimation, car nous utilisons des remontées du terrain. » Les synagogues font une estimation du nombre de familles assistant en moyenne aux cérémonies, et comparent l’évolution de la fréquentation. L’ouverture ou la fermeture de restaurants juifs peuvent aussi servir de curseur. Bilan, selon le bureau : ces 5 dernières années, environ 50 000 Français de confession juive auraient déménagé pour fuir l’antisémitisme en région parisienne. Des enfants ont également dû changer d’école, parfois sur signalement de l’académie, victimes de comportements antisémites.

Le chiffre de 50 000 est donc peu fiable sur le papier, car il n’est le fruit d’aucun calcul au sens scientifique du terme. Jérôme Fourquet, directeur du département opinion de l’IFOP, co-auteur du L’an prochain à Jérusalem rappelle « qu’aucune statistique officielle sur les données ethniques et religieuses n’est autorisée ». Il est donc difficile d’estimer le nombre de Français de confession juive. « Si on considère qu’ils sont 500 000, alors dire que 50 000 ont déménagé en région parisienne, c’est parler d’un Français de confession juive sur 10, ce qui me paraît surdimensionné », explique Jérôme Fourquet. « Néanmoins il ne faut pas minimiser la réalité du phénomène sociologique. Il y a d’importants mouvements de population juive dans le XVIIe arrondissement de Paris par exemple, ou à Saint-Mandé, où les installations sont nombreuses ces dernières années. Ces gens viennent bien de quelque part. »

♦ Les Français de confession juive ont-ils vraiment 25 fois plus de risques d’être agressés que leurs concitoyens de confession musulmane ?

La tribune évoque des chiffres du ministère de l’Intérieur. Si le ratio 1 sur 25 n’est pas présent dans les travaux de la Place Beauvau, il est vrai le ministère recense chaque année les menaces et actions violentes commises contre des Français. On peut tirer des enseignements de ce recensement. Dans le Bilan 2017 des actes racistes, 121 « faits » à caractère anti musulmans et 311 à caractère antisémite ont été recensés. En rapportant ces faits au nombre de Français de confession musulmane, environ 5 millions, et au nombre de Français de confession juive, environ 500 000, on tombe, à peu près sur le rapport de 1 à 25 évoqué dans la tribune.

Plusieurs réserves toutefois : le nombre de juifs ou de musulmans est en fait impossible à déterminer avec exactitude, faute de statistiques religieuses, on l’a écrit plus haut. La comptabilisation des actes racistes n’est par ailleurs pas forcément fiable. Parce que tout le monde ne porte pas plainte et parce que le caractère raciste d’une agression est difficile à prouver.

Conclusion : si les chiffres inscrits dans le manifeste ne sont pas de plus rigoureux, ils correspondent à un antisémitisme réel en France.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail