Accéder au contenu principal
Invité France

Mort de Naomi: le scandale qui secoue le Samu

Audio 06:37
Le centre d’appel et de régulation du Samu de Paris, en 2006.
Le centre d’appel et de régulation du Samu de Paris, en 2006. AFP/FRANCOIS GUILLOT
8 mn

Le décès de Naomi Musenga, morte après avoir contacté en vain le SAMU de l'hôpital de Strasbourg, témoigne du mauvais état des urgences françaises, affirme Patrick Pelloux, médecin et président des urgentistes de France. Dans une interview accordée au Parisien, mardi 8 mai, il a annoncé saisir la ministre de la Santé pour lancer une réflexion sur une réforme globale de ces services. Il était l’invité de RFI, au micro de Jeanne Bartoli.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.