Accéder au contenu principal
Vous m'en direz des nouvelles !

Audrée Wilhelmy, sans tabou

Audio 48:30
Portrait de la romancière Audrée Wilhelmy à l'occasion de la sortie de son nouveau roman «Le corps des bêtes» paru en France aux éditions Grasset.
Portrait de la romancière Audrée Wilhelmy à l'occasion de la sortie de son nouveau roman «Le corps des bêtes» paru en France aux éditions Grasset. Crédits: Sandra La Chance

Quand on voit Audrée Wilhelmy, on lui donnerait le bon dieu sans confession. Puis, quand on la lit, on se demande si ce n’est pas le diable en personne qui vient tenir sa plume. A travers une écriture vraiment singulière, sensuelle, parfois poétique, et toujours ciselée, Audrée Wilhelmy nous fait entrer dans un univers unique, dérangeant, déstabilisant, violent, excitant et pour tout dire charmant, au sens magique, ou maléfique, du terme. Après avoir pris la place des 7 femmes de Barbe-Bleue pour raconter à leurs manières leurs propres assassinats, dans le roman Les Sangs, la voici de retour avec un roman dans lequel elle s’attaque au tabou suprême en gommant la frontière entre l’humain et l’animal. Le corps des bêtes, le nouveau roman de la romancière québécoise Audrée Wilhelmy est paru en France aux éditions Grasset.Au menu de ce Café Gourmand, Sarah Tisseyre a rencontré Omar Mohamed, le fondateur du blog Mosul Eye, littéralement, « L'Oeil de Mossoul » à l'Institut des Cultures d'Islam dans le cadre d'une exposition d'art contemporain baptisée Bagdad mon Amour. Marie Gicquel est allée au Musée Quai Branly visiter une exposition insolite Enfers et Fantômes Asie. Margaux Bédé nous fait découvrir Peau neuve de Lili Cros et Thierry Chazelle, un spectacle de « chansons à voir ». Enfin, Alain Pilot présente le duo Madame Monsieur qui représente la France à l'occasion du 63e concours de l'Eurovision.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.