Invité Afrique soir

Mali: «La protection des personnes atteintes d’albinisme doit être renforcée»

Audio 02:18
Le chanteur malien, Salif  Keita, assiste à une lecture de poésie avec des enfants albinos lors de la première collecte de fonds à la télévision africaine visant à aider la population albinos, à Bamako, le 11 janvier 2009.
Le chanteur malien, Salif Keita, assiste à une lecture de poésie avec des enfants albinos lors de la première collecte de fonds à la télévision africaine visant à aider la population albinos, à Bamako, le 11 janvier 2009. AFP/Habib Kouyate

Au Mali, la ville de Fana, à 130 kilomètres à l'est de Bamako, sous le choc. Hier, dans la nuit, une petite fille albinos a été tuée et mutilée. Un crime rituel qui a provoqué la colère de la population de la ville, qui a incendié quelques heures plus tard le commissariat. Les  associations de défense des albinos ont  donc fait part aujourd'hui de leur inquiétude, à deux mois et demi de la présidentielle. Elles redoutent que d'autres crimes rituels soient commis comme l'explique Aminata Traoré, présidente de l'Association malienne pour la protection des albinos.