Accéder au contenu principal
Invité Afrique soir

Mali: «La protection des personnes atteintes d’albinisme doit être renforcée»

Audio 02:18
Le chanteur malien, Salif  Keita, assiste à une lecture de poésie avec des enfants albinos lors de la première collecte de fonds à la télévision africaine visant à aider la population albinos, à Bamako, le 11 janvier 2009.
Le chanteur malien, Salif Keita, assiste à une lecture de poésie avec des enfants albinos lors de la première collecte de fonds à la télévision africaine visant à aider la population albinos, à Bamako, le 11 janvier 2009. AFP/Habib Kouyate

Au Mali, la ville de Fana, à 130 kilomètres à l'est de Bamako, sous le choc. Hier, dans la nuit, une petite fille albinos a été tuée et mutilée. Un crime rituel qui a provoqué la colère de la population de la ville, qui a incendié quelques heures plus tard le commissariat. Les  associations de défense des albinos ont  donc fait part aujourd'hui de leur inquiétude, à deux mois et demi de la présidentielle. Elles redoutent que d'autres crimes rituels soient commis comme l'explique Aminata Traoré, présidente de l'Association malienne pour la protection des albinos.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.