Mémoire d'un continent

Roman et histoire: l’histoire du Cameroun et de l’Afrique à travers «La Veneta»

Couverture du roman «La Veneta» par Victor Bouadjio.
Couverture du roman «La Veneta» par Victor Bouadjio. Balland

La guerre d’indépendance menée par l’UPC (Union des Populations du Cameroun), a fait des victimes prestigieuses, les Um Nyobè, Félix Moumié, Abel Kingué, Osende Afana, Ernest Ouandié, tués au combat, empoisonnés, assassinés ou exécutés. Mais, sous le nom de code Veneta, la tragédie est plus étendue. Elle s’inscrit dans une très longue durée que le roman fait remonter aux temps douloureux des traites esclavagistes. Cette chaine de drames n’entache pas l’optimisme de la volonté chez le narrateur. Malgré les têtes coupées et les corps démembrés, le combat s’est révélé payant au Cameroun comme dans le reste de l’Afrique. Un roman qui finit par rivaliser avec l’histoire. Avec Victor Bouadjio, auteur de La Veneta chez Balland.