Géopolitique, le débat

Colombie: Présidentielle déterminante pour l'avenir du processus de paix

Audio 49:00
L'élection présidentielle colombienne opposera Ivan Duque et Gustavo Petro.
L'élection présidentielle colombienne opposera Ivan Duque et Gustavo Petro. REUTERS/Carlos Julio Martinez & Felipe Caicedo

La Colombie vote dimanche 27 mai pour élire le successeur du Président Santos. Une élection qui ressemble à un duel entre deux candidats, l’un de centre droit, Ivan Duque très ouvertement soutenu par l’ancien Président Alvaro Uribe, l’autre de gauche Gustavo Petro, ex-guérillero du M19 et ancien maire de Bogota, qui rassemble autour de son nom bon nombre de mécontents de la politique traditionnelle. Les inquiétudes des Colombiens dans ce processus électoral tournent autour de la corruption, 4% du PIB en 2016, l’insécurité, l’économie et les inégalités sociales qui prévalent depuis des décennies. Peut-on être optimiste sur les accords de paix avec les FARC après le départ du Président Santos en août prochain ?

Publicité

Invités :

- Nadège Mazars, sociologue et photographe française basée à Bogota.

- Laurie Servieres, doctorante en science politique au CERISCIENCES PO et à l’Institut d’Etudes Sociales et Politiques de l’Université d’Etat de Rio de Janeiro et auteure de Colombie : la paix comme levier de politique internationale (Éditions L’Harmattan).

- Jean-Jacques Kourliandski, chercheur à l’IRIS et spécialiste d’Amérique Latine

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail