Accéder au contenu principal
Fréquence Asie

Birmanie: Aung San Suu Kyi, l'armée et les Rohingyas

Audio 03:58
La dirigeante birmane Aung San Suu Kyi a été écoutée ce dimanche 18 mars sur la crise des Rohingyas lors du sommet de l'Asean à Sydney.
La dirigeante birmane Aung San Suu Kyi a été écoutée ce dimanche 18 mars sur la crise des Rohingyas lors du sommet de l'Asean à Sydney. Mark Metcalfe/Pool via REUTERS

La Birmanie, près d'un an après l'exode massif des Royingyas. Au moins 700 000 membres de cette minorité musulmane forcés de se réfugier au Bangladesh pour fuir les exactions de l'armée birmane. C'était au mois d'août 2017. Un drame humanitaire qui a aussi servi d'électrochoc politique : et si Aung San Suu Kyi, l'idole des opposants birmans, elle qui dirige désormais le gouvernement civil, n'était pas si différente des militaires qu'elle a combattus toute sa vie ? Analyse de Frédéric Debomy, le spécialiste de la Birmanie, auteur d'un livre «Aung San Suu Kyi, l'armée et les Rohingyas» aux éditions de l'atelier.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.