Accéder au contenu principal
Mémoire d'un continent

L’assassinat des leaders africains de l’indépendance : autopsie

Audio 19:30
Patrice Lumumba (d) en décembre 1960. Il était alors Premier ministre du Congo-Kinshasa. A ses côtés, le vice président du Sénat Joseph Okito (g). Patrice Lumumba sera assassiné avec 2 de ses proches, Joseph Okito et  Maurice Mpolo, le 17 janvier 1961.
Patrice Lumumba (d) en décembre 1960. Il était alors Premier ministre du Congo-Kinshasa. A ses côtés, le vice président du Sénat Joseph Okito (g). Patrice Lumumba sera assassiné avec 2 de ses proches, Joseph Okito et Maurice Mpolo, le 17 janvier 1961. AFP/STRINGER STRINGER
Par : Elikia M'Bokolo
21 mn

De 1956 à 1962, les indépendances africaines ont été l’un des tournants de l’histoire du XXème siècle. Jamais on n’avait vu autant d’Etats accéder à la souveraineté internationale en si peu de temps. Mais, le revers de médaille est saisissant. Rarement, on avait vu autant de dirigeants politiques mourir de mort violente, presque toujours d’assassinats. Des corps manipulés dans tous les sens, des mémoires déformées à dessein, comme pour les faire mourir deux, trois, quatre fois ! Une historienne éclaire cette tragédie continentale d’éléments nouveaux et d’un saisissant regard multidimensionnel. Question : comment construire la nation après de tels crimes ? Avec Karine Ramondy, professeure, docteure en Histoire.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.