Accéder au contenu principal
Carrefour de l'Europe

Adhésion des Balkans à l’UE: il est urgent d’attendre…

Audio 49:00
Le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker et le Premier ministre de l'Albanie Edi Rama, lors d'une conférence de presse lors du sommet UE-Balkans occidentaux à Sofia, le 17 mai 2018.
Le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker et le Premier ministre de l'Albanie Edi Rama, lors d'une conférence de presse lors du sommet UE-Balkans occidentaux à Sofia, le 17 mai 2018. Dimitar Dilkoff/Pool via Reuters
Par : Daniel Desesquelle
51 mn

Les six pays des Balkans occidentaux sont aux portes de l’Union européenne… en ordre dispersé. Quand le Monténégro ou la Serbie ont entamé le processus d’adhésion, la Macédoine et l’Albanie font du sur place tandis que la Bosnie-Herzégovine et le Kosovo sont au point mort. S’il ne faut pas limiter la vision des Balkans à une corruption galopante, aux frontières pas encore stabilisées et aux mafias puissantes, ces pays ont du mal à positiver leur image. Mais face à l’influence turque et russe dans la région, l’Union européenne se doit de confirmer le destin européen des Balkans.

Publicité

Avec :
- Laurent Geslin, journaliste. Rédacteur en chef du Courrier des Balkans. Son dernier livre avec Jean-Arnault Dérens « Là où se mêlent les eaux » à La Découverte.

- Loïc Tregoures, spécialiste des Balkans, enseignant à l’Institut catholique de Paris.
Son compte Twitter : ici

- Pierre Mirel, directeur Balkans à la Commission européenne (de 2006 à 2013).
Plus d’infos : ici

- Vladimir Sestovic, membre du Forum civique européen. En duplex du studio RFI de Bruxelles.
Son compte twitter : ici
 

Avec Maria Afonso et Gerry Feehily de Courrier international.

 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.