Accéder au contenu principal
Chronique agriculture et pêche

La pépinière des femmes du village de NDiaw NDiaw au Sénégal

Audio 02:42
Astou Diop, présidente de l’Union maraîchère locale de NDiaw NDiaw, au Sénégal
Astou Diop, présidente de l’Union maraîchère locale de NDiaw NDiaw, au Sénégal ©RFI/Sayouba Traore
Par : Sayouba Traoré

Ce matin, allons à la découverte de la pépinière des femmes de l’Union maraîchère du village de NDiaw NDiaw, à 21 kilomètres du centre-ville de Kébémer, à 151 kilomètres au nord de Dakar.

Publicité

L’agriculture demeure la principale activité productive de la région et occupe environ 78% des ménages. Ce secteur est dominé par les cultures sous pluies, or l’hivernage dure généralement 2 à 3 mois seulement avec un nombre de jours de pluie utiles dépassant rarement 30 jours.

On a en moyenne 500 millimètres de pluie, et les précipitations sont inégalement réparties dans le temps et dans l’espace. Ça, c’est la météo. Pour le reste, on a des sols sablonneux et même une régression de la qualité des sols, et l’insuffisance du matériel agricole, qui constituent des limites objectives influant énormément sur les rendements d’une agriculture essentiellement pluviale.

Evidemment, des programmes sont déployés sur le terrain afin d’accroître les rendements. Toutefois, les activités ne sont possibles que dans des cuvettes maraîchères menacées d’ensablement. A ces réalités s’ajoutent les effets d’un fort déboisement.

Il faut donc des jeunes plants pour les activités maraîchères et pour l’agroforesterie.  D’où l’importance de la pépinière communale, mise en place par les femmes de l’Union maraîchère dans le village de NDiaw NDiaw.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.