Accéder au contenu principal
Accents d'Europe

Erdogan envers et contre tout

Audio 19:30
Le chef de l'Etat turc Recep Tayyip Erdogan a été réélu dès le premier tour, le 24 juin 2018, pour un nouveau mandat aux pouvoirs renforcés, selon les résultats communiqués tôt, le 25 juin à Istanbul.
Le chef de l'Etat turc Recep Tayyip Erdogan a été réélu dès le premier tour, le 24 juin 2018, pour un nouveau mandat aux pouvoirs renforcés, selon les résultats communiqués tôt, le 25 juin à Istanbul. REUTERS/Umit Bektas
Par : Frédérique Lebel

Décidément invincible. Dans un contexte économique morose, le président turc Recep Tayyip Erdogan a réussi le tour de force de remporter le double scrutin législatif et présidentiel, qu’il avait convoqué avec seize mois d’avance. Alors que les partis d’opposition dénoncent la fraude, le chef de l’Etat qui est, depuis 15 ans, au pouvoir a salué la victoire de la « démocratie ». En réalité, cette élection marque le début d’un régime hyper-présidentiel et la fin programmée des contre-pouvoirs. A Istanbul, Anne Andlauer.

Publicité

L’exode des Bosniens
Avis de dépeuplement en Bosnie-Herzégovine. Le pays se vide, les jeunes fuient le chômage et les crises, et il semble que personne dans la classe politique ne cherche à les retenir. Désormais, les autorités et les entreprises allemandes qui ont besoin de main d’œuvre viennent directement recruter sur place. Reportage à Tuzla, signé Laurent Geslin.

Paiement avec et … sans contact
Les « Buskers », les musiciens de rue font partie du paysage à Londres. La mairie les encourage et les soutient même notamment à travers l’organisme « Buskin’ London ». Et justement, les Buskers de la capitale ont reçu un petit coup de pouce digital de la part des autorités: ils peuvent désormais accepter les paiements sans contact !Reportage à Londres de Marie Billon.

Le paiement sans contact, l’avenir pour les musiciens de rue ?
Le paiement sans contact, l’avenir pour les musiciens de rue ? © Marie Billon

Monnaie numérique
La capitale lituanienne se rêve en capitale européenne de la banque numérique. De nombreux investisseurs britanniques y ont déjà élu résidence dans la perspective du Brexit. En attendant, la banque centrale lance un signal fort en lançant un concours pour émettre une monnaie de collection numérique. Une façon de célébrer aussi le centenaire du pays. A Vilnius, Marielle Vitureau

Le bon lobbyisme
Voilà le crédo de ce juriste professeur de droit à l’Ecole de commerce HEC. Dans son livre « Lobbying for change » paru aux éditions Icon Books, Alberto Alemanno, défend un lobbying qui ne serait pas seulement réservé aux grands groupes ou aux secteurs qui veulent défendre leurs intérêts particuliers. Il peut aussi être un formidable vecteur de changement pour les citoyens. C’est à Bruxelles, patrie s’il en est du lobbyisme, qu’Alberto Alemanno a accordé une interview à notre correspondante Laxmi Lota.

 

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.