Accéder au contenu principal
Reportage international

Birmanie: le trafic des femmes vers la Chine

Audio 02:29
Si la Chine reste la principale destination des Birmanes victimes de trafic d’etre humain, ce trafic existe aussi en Thailande ou encore en Malaisie. (photo d'illustration)
Si la Chine reste la principale destination des Birmanes victimes de trafic d’etre humain, ce trafic existe aussi en Thailande ou encore en Malaisie. (photo d'illustration) REUTERS/Mohammad Ponir Hossain
Par : Eliza Hunt
4 mn

En Birmanie, le trafic de femmes vers la Chine est une des conséquences du conflit en cours dans le nord du pays, entre l’armée et les groupes rebelles ethniques. En 10 ans, selon la police, près de 3 500 victimes ont été secourues, après avoir été mariées de force à des hommes chinois, obligés de se prostituer ou de travailler… Un chiffre qui serait en réalité bien plus élevé selon les organisations qui leur viennent en aide.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.