Accéder au contenu principal
Reportage Afrique

[Rediffusion] Afrique du Sud: création d’un immeuble en containeurs recyclés à Johannesburg

Audio 02:20
Une vue de Johannesburg, la capitale économique de l'Afrique du Sud. (Photo d'illustration)
Une vue de Johannesburg, la capitale économique de l'Afrique du Sud. (Photo d'illustration) ©Grabowsky/Photothek via Getty Images

Après la fin de l’apartheid, le centre-ville de Johannesburg a souvent été dépeint comme dangereux et peu propice aux affaires et au tourisme. Un quartier tente néanmoins de redynamiser ce qui était le cœur de la capitale économique sud-africaine. A Maboneng, les galeries d’art tutoient les bars branchés. Un nouvel immeuble y a fait son apparition fin novembre. Unique en son genre, il est uniquement composé de conteneurs de cargo.(Rediffusion du 17/12/2017)

Publicité

En bordure de l’une des artères principales de Johannesburg, les 250 conteneurs qui composent l’immeuble ne sont pas vraiment sortis de terre mais plutôt tombés du ciel.

Empilés sur 7 étages, ils contiennent 105 appartements. TK Ndlovu, une étudiante sud-africaine, a été l’une des premières à emménager. Un drôle de pied de nez à l’histoire, pour elle qui a grandi dans un township.

« J’ai moi-même grandi dans un conteneur, mais c’était bien sûr bien différent de celui-ci. Car depuis l’extérieur, ce conteneur ressemble à ceux des townships. Mais à l’intérieur il est parfaitement agencé. Je dirai que c’est un beau symbole de dire que tout le monde peut vivre dans un conteneur, qu’il soit riche ou pauvre. »

Ici, tous les appartements sont les mêmes. Le standard : deux conteneurs fusionnés pour une pièce de 30m2, sans cloison et meublés uniquement avec des matériaux récupérés.

TK Ndlovu : « Comme vous pouvez le voir, tout est en bois. Mon lit est en bois, mon canapé est en bois et ma table est également en bois. J’adore le design et l‘aspect respect de l’environnement. »

En effet,  Propertuity, l’entreprise qui a développé l’immeuble et tout le quartier de Maboneng, met l’accent sur l’impact écologique et le recyclage. Nyiko Chauke en est le responsable marketing.

« Le projet est basé sur l’importance du recyclage. Les architectes qui ont travaillé sur l’immeuble ont toujours regardé comment réparer des matériaux ou en recycler certains pour pouvoir construire avec. »

Bâtir en conteneur est incontestablement l’une des dernières tendances de l’architecture moderne. Un design épuré qui plaît aux jeunes, qui habitent majoritairement l’immeuble et plus largement le quartier.

Nyiko Chauke : « L’idée directrice est d’amener le plus de gens à habiter dans le voisinage. Pour cela, il est important que dans le même espace, les individus puissent habiter, travailler dans les nombreux bureaux du quartier et même sortir dans les bars. Notre projet est de construire des quartiers avant tout. »

Mais au-delà du design, le confort. Les conteneurs en métal ont largement été isolés, pour ne pas que les locataires gèlent l’hiver et surchauffent l’été.

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.