Accéder au contenu principal
1918: l'espoir d'un nouveau monde

Le Quesnoy et la Nouvelle-Zélande: 100 ans après la guerre, une gratitude éternelle

Audio 04:30
Les lycéens néo-zélandais devant les remparts du Quesnoy, ville du nord de la France, reprise par leurs compatriotes, le 4 novembre 1918.
Les lycéens néo-zélandais devant les remparts du Quesnoy, ville du nord de la France, reprise par leurs compatriotes, le 4 novembre 1918. RFI/Bruno Faure

La guerre de 14-18 est toujours bien présente dans les esprits, et pas seulement dans les pays où se sont déroulés les combats. La Nouvelle-Zélande a envoyé en Europe plus de 100 000 hommes. 18 000 ne sont jamais revenus. Pour entretenir la mémoire, des lycéens néo-zélandais se sont rendus au Quesnoy, ville du nord de la France, libérée par leurs compatriotes dans les tout derniers jours de la guerre. Une visite guidée, et riche en émotions.

Publicité

Remerciements à l’association Le Quesnoy Nouvelle-Zélande et à la mairie de Le Quesnoy pour leur aide.

→ Pour suivre le voyage des lycéens néo-zélandais : www.sharedhistories.com

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.