Accéder au contenu principal
1918: l'espoir d'un nouveau monde

Première Guerre mondiale: le Hartmannswillerkopf, trait d’union franco-allemand

Audio 03:44
Les jeunes de l’Office franco-allemand pour la Jeunesse (OFAJ) en visite sur le site du Hartmannswillerkopf.
Les jeunes de l’Office franco-allemand pour la Jeunesse (OFAJ) en visite sur le site du Hartmannswillerkopf. ©©JL Hedouin

« La mangeuse d'hommes  ». C'est le nom donné par les Poilus au Hartmannswillerkopf. Situé en Alsace, cet éperon rocheux a été le terrain de violents affrontements entre soldats français et allemands pendant la guerre de 14-18. En 1915, en moins d’un an, 25 000 hommes y ont perdu la vie. Lors de ces combats, le Hartmannswillerkopf a changé huit fois de camp. Premier lieu de mémoire franco-allemand de la Grande Guerre, le site tente aujourd'hui de réconcilier les deux perceptions du conflit.Site du mémorial du Hartmannswillerkopf

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.