1918: l'espoir d'un nouveau monde

Première Guerre mondiale: le Hartmannswillerkopf, trait d’union franco-allemand

Audio 03:44
Les jeunes de l’Office franco-allemand pour la Jeunesse (OFAJ) en visite sur le site du Hartmannswillerkopf.
Les jeunes de l’Office franco-allemand pour la Jeunesse (OFAJ) en visite sur le site du Hartmannswillerkopf. ©©JL Hedouin

« La mangeuse d'hommes  ». C'est le nom donné par les Poilus au Hartmannswillerkopf. Situé en Alsace, cet éperon rocheux a été le terrain de violents affrontements entre soldats français et allemands pendant la guerre de 14-18. En 1915, en moins d’un an, 25 000 hommes y ont perdu la vie. Lors de ces combats, le Hartmannswillerkopf a changé huit fois de camp. Premier lieu de mémoire franco-allemand de la Grande Guerre, le site tente aujourd'hui de réconcilier les deux perceptions du conflit.Site du mémorial du Hartmannswillerkopf