Accéder au contenu principal
Ça va ça va le monde

[En intégral] Guy Régis Jr (Haïti): «Les cinq fois où j'ai vu mon père»

Audio 48:30
Guy Régis Jr, lors de «Les cinq fois où j'ai vu mon père». Ça va ça va le monde. Cycle de lectures RFI, Festival d'Avignon 2018.
Guy Régis Jr, lors de «Les cinq fois où j'ai vu mon père». Ça va ça va le monde. Cycle de lectures RFI, Festival d'Avignon 2018. © RFI/Pascal Gély
54 mn

L’auteur haïtien poursuit son questionnement sur la famille et l’absence. Découvrez en exclusivité, à partir de ce dimanche 5 août à 12h10, à l’antenne et sur rfi.fr, « Les cinq fois où j’ai vu mon père » de Guy Régis Jr. Une création radiophonique de RFI dans le cadre de Ça va, ça va le monde !

Publicité

L’histoire des Cinq fois où j'ai vu mon père :
« Aujourd’hui encore à l’âge où je suis vieux, je ne cesse de le chercher. Depuis la cinquième fois où j’ai vu mon père, il a disparu. Il n’est bien sûr pas encore mort. Il est bien en vie, mon père. Il ne donne toujours pas de nouvelles. Mais tout semble aller. Il a pris sa retraite, vit comme vit un Occidental au repos. »

it
"Les Cinq fois où j’ai vu mon père" de Guy Régis Jr : récit de l'absence et de l'exil (Haïti) #FDA

L’auteur :
Guy Régis Jr est né en Haïti en 1974 et continue de vivre à Port-au-Prince où il dirige, depuis 2014, le festival des Quatre Chemins, moment phare de la vie haïtienne.

En 2001, il fonde la compagnie NOUS Théâtre qui va bousculer les codes du théâtre contemporain, notamment en créant Service Violence Série en 2005, véritable acte politique et dramaturgique fondateur de son travail. Son théâtre est représenté en Haïti et à l’international, en France (Paris, au Festival des francophonies de Limoges, au Festival d’Avignon, en Belgique, en Hongrie, aux États-Unis, au Brésil, en Italie, au Togo, au Congo, etc.). Son œuvre d’auteur compte une quinzaine de textes, roman ou théâtre dont Mourir tendre, Le père ou Reconstruction(s) publiés principalement aux Solitaires Intempestifs.

En plus de son rôle de créateur, il travaille activement au développement des arts vivants en Haïti. Il a dirigé en 2012/2013 le projet « Migrants » dont l’objectif était d’organiser des formations et workshops artistiques dans différentes villes d’Haïti avec des créateurs internationaux. De 2012 à 2014, Guy Régis dirige la section théâtre de l’École Nationale des Arts d’Haïti.

La distribution :
Lu par Caroline Berliner et Thomas Dubot.
Sur une proposition du Festival des Francophonies en Limousin.
Avec la collaboration de Coline Struyf.
Les sons d’Haïti ont été enregistrés par Félix Blume.

Ça va, ça va le monde !
Le cycle est coordonné par Pascal Paradou, adjoint à la directrice de RFI en charge des opérations culturelles et de la Francophonie, et dirigé par le metteur en scène Armel Roussel, dont la compagnie (e)utopia participe à la production avec le soutien de Wallonie Bruxelles International. Il bénéficie aussi du soutien de la SACD dans le cadre de son action culturelle radiophonique et de l’attention précieuse de l’Institut Français.

Diaporama

Caroline Berliner. LES CINQ FOIS OU J'AI VU MON PERE, de Guy Régis Jr. CA VA CA VA LE MONDE. Cycle de lectures RFI Festival d'Avignon 2018, le 15 juillet 2018.
Caroline Berliner. LES CINQ FOIS OU J'AI VU MON PERE, de Guy Régis Jr. CA VA CA VA LE MONDE. Cycle de lectures RFI Festival d'Avignon 2018, le 15 juillet 2018. RFI/Pascal Gély

Découvrez chaque dimanche une nouvelle lecture :
- à l’antenne (à 12h10)
- ou sur le site rfi.fr

Dimanche 29 juillet 2018 à 12h10 :« La poupée barbue », d’Edouard Elvis Bvouma (Cameroun), Prix Théâtre RFI 2017.

Dimanche 5 août à 12h10 : « Les cinq fois où j’ai vu mon père », de Guy Régis Junior (Haïti)

Dimanche 12 août à 12h10 : « Que ta volonté soit Kin », de Sinzo Aanza (République démocratique du Congo)

Dimanche 19 août à 12h10 :« Retour de Kigali », de Mandali Léon Athanase, Désiré Bigirimana, Amélie Durand, Elitza Gueorguieva, Jean Delacroix Hakizimana, Aimée Ishimwe, Jean-Paul Kayumba, David Lopez, Louise Mutabazi, Natacha Muziramakenga, Elise Rida Musomandera, James Rwasa, Aimable Twiringiyimana, Cécile Umutoni.

Dimanche 26 août à 12h10 : « Sœurs d’ange », de Afi W. Gbegbi (Togo)

Dimanche 2 septembre à 12h10 : « Le bal de Ndinga », de Tchicaya U Tam’si (Congo-Brazzaville)

Mise en ondes
Présentation : Pascal Paradou.
Réalisation et prise de son : Fabien Mugneret et
Nicolas Benita.

Mise en ligne
Rédaction et coordination sur rfi.fr : Siegfried Forster (avec la collaboration de Sonia Borelva).
Photos : Pascal Gély.
Vidéos : Romain Ferré.

Pour écouter les lectures des éditions précédentes de « Ça va, ça va le monde ! » => cliquez ici [http://www.rfi.fr/tag/ca-va-ca-va-le-monde/]

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.