Nouvelles technologies

MilliDelta, micro robot méga-précis [Rediffusion]

Audio 02:06
MilliDelta est le plus petit robot industriel au monde.
MilliDelta est le plus petit robot industriel au monde. © Wyss Institute at Harvard University

Mis au point par des ingénieurs américains, voici MilliDelta, le plus petit robot industriel du monde. La micromachine est prévue pour assister les opérations de microchirurgie, manipuler des cellules vivantes ou pour assembler des composants électroniques ultras miniaturisés.

Publicité

Dans le domaine de la robotique aussi, la taille n’a vraiment aucune importance ! Le gigantisme ne fait rien à l’affaire, nous prouvent aujourd’hui les ingénieurs de l’Institut Wyss de l’Université d’Harvard aux États-Unis. Ils ont battu un record de miniaturisation avec un robot aux proportions ridicules de 15 x 15 x 20 mm.

Cette micromachine, pas plus large que la petite de nos pièces de monnaie, fait partie de la série des « Delta », c’est-à-dire intégrant un bras de manipulation qui est composé de 3 parallélogrammes articulés. Cette robotique qui a été adoptée depuis des lustres par les industriels en remplacement des machines-outils, permet d’effectuer des tâches automatiques à la vitesse de l’éclair tout en manipulant de lourdes charges. Ces ouvriers électroniques infatigables sont capables de garder leur fardeau dans la même orientation et toujours parallèlement à la surface de travail.

Petit mais costaud

Les Delta industriels excellent aujourd’hui dans le secteur de l’emballage alimentaire, l’usinage automatique de pièces métalliques ou encore la soudure de précision. Le robot lilliputien développé par les chercheurs, qui lui ont donné comme petit nom MilliDelta, est capable des mêmes prouesses. Sa structure a été réalisée dans un matériau stratifié à base de fibres de carbone.

Ses membres flexibles sont en kapton, cette matière souple à base de polymère supporte des écarts de températures allant de −269 à 400 °C. Petit, costaud, agile et surtout véloce, l’engin est doté d’un sens de l’orientation remarquable, ses bras se déplacent d’un point A à un point B en affichant à l’arrivée une dérive de 5 microns seulement.

Avenir glorieux

Les roboticiens de Harvard lui promettent déjà un avenir glorieux. Des légions de MilliDelta dans l’industrie du High Tech manipuleraient des composants électroniques de plus en plus miniaturisés, effectueraient des microsoudures dans des espaces exigus de 7 millimètres cubes.

Dans le domaine médical, cette mini-mécatronique serait tout à fait capable de corriger en temps réel les tremblements inévitables d’une main de chirurgien et deviendrait ainsi l’assistant des spécialistes en microchirurgie dans les blocs opératoires. « Jusqu’à la manipulation de cellules in vivo » précisent les chercheurs, pas peu fiers de leur nouvelle créature cybernétique, dont la petitesse n’a d’égale que sa précision hors normes.

Vous avez des questions ou des suggestions, vous pouvez nous écrire à nouvelles.technologies@rfi.fr

NewsletterRecevez toute l'actualité internationale directement dans votre boite mail