Accéder au contenu principal
Chronique transports

Les minibus Gbaka d'Abidjan: aussi essentiels que critiqués (rediffusion)

Audio 02:31
Dix fois moins cher que les taxis, les Gbaka sont très populaires mais sources de nombreux accidents à Abidjan.
Dix fois moins cher que les taxis, les Gbaka sont très populaires mais sources de nombreux accidents à Abidjan. RFI/Stéphanie Aglietti
Par : Stéphanie Aglietti
4 mn

En Côte d'Ivoire, les « Gbaka », des minibus de 17 à 22 places très bon marché, sont nécessaires pour pallier l’insuffisance des bus de la Sotra, le service de transport public. Ils sont quelque 8 000 à circuler dans Abidjan. Cependant, presque quotidiennement, la presse ivoirienne se fait l’écho d’accidents de la route impliquant des « Gbaka » qui opèrent dans un environnement sans règles.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.